C’était un système clos (…) Il est clair que tout a changé et que nous devons œuvrer à l’avènement d’un nouveau système de la mode qui sera un écosystème (…) pour que la mode s’ouvre à l’insertion, au recyclage, à l’intermédiation.